Warning: Parameter 1 to ace_where() expected to be a reference, value given in /var/www/web115/html/elorraine/wordpress/wp-includes/plugin.php on line 230

Warning: Parameter 1 to ace_join() expected to be a reference, value given in /var/www/web115/html/elorraine/wordpress/wp-includes/plugin.php on line 230
Elorraine.net » Lorraine en France

Á propos de 1870-71: Histoire familiale

September 12th, 2012

J’ai un document historique dans ma salle à manger confirmant la defense de sa ville par mon ancètre.

Loin d’être un accro de généalogie , ce vieux document m’a depuis toujous fasciné et à certainement en partie inspiré mes petits sommaires historiques des dernières semaines. Mon cher arriere-arriere-…-arriere-grand-père à donc aidé á défendre sa ville natale bien-aimée de Belfort. En 1870, la ville est assiégé par les prusses et défendue par les troupes françaises sous le colonel Denfert-Rochereau («Le Lion de Belfort» – les parisiens entre vous le connaitront pour le moins son nom par la station de métro). Belfort resiste à l’envahisseur, opération suspendue seulement par un ordre du gouvernement de la Défense nationale à cause de l’armistice général. C’est d’ailleurs par suite de ces évenements que le Territoire de Belfort sera la seule partie de l’Alsace à rester française.

Autographe douteux

Je ne sais rien de particulier sur le role de mon ancètre dans ces opérations militaires. Ce qui m’a amusé, cependant, était que son nom, René KOHL, est d’origine allemande. Rien hors du commun pour l’Alsace, mais rien que ce fait démontre que la région a depuis longtemps été un melting-pot interculturel. Ce qui est un peu moins sympathique, c’est l’autographe d’Adolphe Thiers – oui, Thiers, le boucher de la Commune de Paris. Mais comme c’était lui le président de la IIIe République à l’époque, il faillait donc que ce soit lui qui décore les héros de la guerre.

Á propos de 1870-71: Histoire familiale

September 12th, 2012

J’ai un document historique dans ma salle à manger confirmant la defense de sa ville par mon ancètre.

Loin d’être un accro de généalogie , ce vieux document m’a depuis toujous fasciné et à certainement en partie inspiré mes petits sommaires historiques des dernières semaines. Mon cher arriere-arriere-…-arriere-grand-père à donc aidé á défendre sa ville natale bien-aimée de Belfort. En 1870, la ville est assiégé par les prusses et défendue par les troupes françaises sous le colonel Denfert-Rochereau («Le Lion de Belfort» – les parisiens entre vous le connaitront pour le moins son nom par la station de métro). Belfort resiste à l’envahisseur, opération suspendue seulement par un ordre du gouvernement de la Défense nationale à cause de l’armistice général. C’est d’ailleurs par suite de ces évenements que le Territoire de Belfort sera la seule partie de l’Alsace à rester française.

Autographe douteux

Je ne sais rien de particulier sur le role de mon ancètre dans ces opérations militaires. Ce qui m’a amusé, cependant, était que son nom, René KOHL, est d’origine allemande. Rien hors du commun pour l’Alsace, mais rien que ce fait démontre que la région a depuis longtemps été un melting-pot interculturel. Ce qui est un peu moins sympathique, c’est l’autographe d’Adolphe Thiers – oui, Thiers, le boucher de la Commune de Paris. Mais comme c’était lui le président de la IIIe République à l’époque, il faillait donc que ce soit lui qui décore les héros de la guerre.

Á propos de 1870-71: Histoire familiale

August 31st, 2012

J’ai un document historique dans ma salle à manger confirmant la defense de sa ville par mon ancètre.

Loin d’être un accro de généalogie , ce vieux document m’a depuis toujous fasciné et à certainement en partie inspiré mes petits sommaires historiques des dernières semaines. Mon cher arriere-arriere-…-arriere-grand-père à donc aidé á défendre sa ville natale bien-aimée de Belfort. En 1870, la ville est assiégé par les prusses et défendue par les troupes françaises sous le colonel Denfert-Rochereau («Le Lion de Belfort» – les parisiens entre vous le connaitront pour le moins son nom par la station de métro). Belfort resiste à l’envahisseur, opération suspendue seulement par un ordre du gouvernement de la Défense nationale à cause de l’armistice général. C’est d’ailleurs par suite de ces évenements que le Territoire de Belfort sera la seule partie de l’Alsace à rester française.

Autographe douteux

Je ne sais rien de particulier sur le role de mon ancètre dans ces opérations militaires. Ce qui m’a amusé, cependant, était que son nom, René KOHL, est d’origine allemande. Rien hors du commun pour l’Alsace, mais rien que ce fait démontre que la région a depuis longtemps été un melting-pot interculturel. Ce qui est un peu moins sympathique, c’est l’autographe d’Adolphe Thiers – oui, Thiers, le boucher de la Commune de Paris. Mais comme c’était lui le président de la IIIe République à l’époque, il faillait donc que ce soit lui qui décore les héros de la guerre.

Á propos de 1870-71: Histoire familiale

August 31st, 2012

J’ai un document historique dans ma salle à manger confirmant la defense de sa ville par mon ancètre.

Loin d’être un accro de généalogie , ce vieux document m’a depuis toujous fasciné et à certainement en partie inspiré mes petits sommaires historiques des dernières semaines. Mon cher arriere-arriere-…-arriere-grand-père à donc aidé á défendre sa ville natale bien-aimée de Belfort. En 1870, la ville est assiégé par les prusses et défendue par les troupes françaises sous le colonel Denfert-Rochereau («Le Lion de Belfort» – les parisiens entre vous le connaitront pour le moins son nom par la station de métro). Belfort resiste à l’envahisseur, opération suspendue seulement par un ordre du gouvernement de la Défense nationale à cause de l’armistice général. C’est d’ailleurs par suite de ces évenements que le Territoire de Belfort sera la seule partie de l’Alsace à rester française.

Autographe douteux

Je ne sais rien de particulier sur le role de mon ancètre dans ces opérations militaires. Ce qui m’a amusé, cependant, était que son nom, René KOHL, est d’origine allemande. Rien hors du commun pour l’Alsace, mais rien que ce fait démontre que la région a depuis longtemps été un melting-pot interculturel. Ce qui est un peu moins sympathique, c’est l’autographe d’Adolphe Thiers – oui, Thiers, le boucher de la Commune de Paris. Mais comme c’était lui le président de la IIIe République à l’époque, il faillait donc que ce soit lui qui décore les héros de la guerre..

Á propos de 1870-71: Histoire familiale

August 31st, 2012

J’ai un document historique dans ma salle à manger confirmant la defense de sa ville par mon ancètre.

Loin d’être un accro de généalogie , ce vieux document m’a depuis toujous fasciné et à certainement en partie inspiré mes petits sommaires historiques des dernières semaines. Mon cher arriere-arriere-…-arriere-grand-père à donc aidé á défendre sa ville natale bien-aimée de Belfort. En 1870, la ville est assiégé par les prusses et défendue par les troupes françaises sous le colonel Denfert-Rochereau («Le Lion de Belfort» – les parisiens entre vous le connaitront pour le moins son nom par la station de métro). Belfort resiste à l’envahisseur, opération suspendue seulement par un ordre du gouvernement de la Défense nationale à cause de l’armistice général. C’est d’ailleurs par suite de ces évenements que le Territoire de Belfort sera la seule partie de l’Alsace à rester française.

Autographe douteux

Je ne sais rien de particulier sur le role de mon ancètre dans ces opérations militaires. Ce qui m’a amusé, cependant, était que son nom, René KOHL, est d’origine allemande. Rien hors du commun pour l’Alsace, mais rien que ce fait démontre que la région a depuis longtemps été un melting-pot interculturel. Ce qui est un peu moins sympathique, c’est l’autographe d’Adolphe Thiers – oui, Thiers, le boucher de la Commune de Paris. Mais comme c’était lui le président de la IIIe République à l’époque, il faillait donc que ce soit lui qui décore les héros de la guerre..